Auteurs

Géraldine ALIBEU

Née en 1978 à Échirolles, Géraldine Alibeu est diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle réalise de courts films d'animation, des céramiques, crée des images avec sa machine à coudre… Elle se consacre à l’écriture de ses propres albums et à l’illustration de textes d’autres auteurs depuis 2001, date où paraît son premier livre aux éditions Autrement jeunesse, « Le petit arbre chevelu », texte de Delphine Demilly. Depuis, elle a illustré des auteurs aussi connus que François David (« On n’aime pas les chats » Sarbacane, 2006), Philippe Lechermeier (« Les jardins suspendus » Gautier Languereau, 2006), Antoine Guilloppé (« Quelle est ma couleur ? » Joie de lire, 2003). Elle a publié aussi 6 albums toute seule, notamment chez Autrement jeunesse (« La course au renard », « Les morceaux d'amour » en 2012), à la Joie de lire (« L’un d’entre eux », « Le bon moment » en 2011) et chez Actes sud (« Les yeux fermés ») en 2015.

Voyager, découvrir le monde, c’était le rêve de Nicolas Bouvier enfant. Il l’a réalisé en partant 16 mois avec un ami jusqu’en Afghanistan en passant par les Balkans, la Turquie, le Pakistan… Suivons cette invitation au voyage dans le livre d’Ingrid Thobois et rêvons sur les illustrations colorées de Géraldine Alibeu. (« Des fourmis dans les jambes », Joie de Lire, 2015)

Site de l'auteur : www.geraldinealibeu.com

retour en haut de page
 

Thomas BAAS

Né en 1975 à Strasbourg, il est diplômé des Arts Décoratifs de la ville (atelier de Claude Lapointe. Affichiste, il a travaillé pour Nicolas, Mondial Assistance, Picard… Illustrateur, il a commencé à publier en 2001 chez Glénat. Depuis il a illustré une soixantaine de livres (albums et romans) dans différentes maisons d’éditions Actes sud junior (« Le joueur de flûte d’Hamelin », 2015. « Émile & Knack au restaurant », 2012), Sarbacane (« Petites Histoire pour les enfants qui s'endorment très vite » texte de Carl Norac, 2008), Seuil (« Plouf, un abécédaire aquatique », 2011) , Albin Michel, Magnard jeunesse, Nathan, Père Castor ou Tourbillon. Dans ces livres, signalons des livres CD chez Benjamins Media (« Mimine et Momo » texte de Marie Nimier, 2013), aux éditions des Braques (Steve Waring, 12 chansons incontournables », 2014), Gallimard jeunesse ou Sarbacane.

Voyager en cuisinant des recettes de tous les pays, voilà un programme alléchant ! C’est ce que propose « Du monde dans ta cuisine : recettes pour voyager gourmand » de Carole Saturno (éd. Gallimard jeunesse, 2014).

Site de l'auteur : www.thomasbaas.com

retour en haut de page
 

Luc BABA

Une douzaine de romans, du théâtre, des nouvelles, de la poésie et des chansons, voilà pour le chemin artistique de Luc Baba. Comédien, il destine l’essentiel de sa poésie à l’oralité. Trois recueils ont vu le jour malgré tout, dans tango du nord de l’âme récompensé par le Prix Delaby-Mourmaux. Il a chanté Brassens, Ferré et Brel, créé plusieurs spectacles avec des adultes en réinsertion, et signé deux biographies pour enfants, publiées à Paris chez à dos d'âne, l'une consacrée à Chaplin, l'autre à Brel. Auteur humaniste, il a signé, toujours pour les enfants, un livre illustré : mon ami Paco, qui condamne les centres fermés, et bonne fête mouton en mars 2016. Mais c’est en romancier qu’il se définit. Prix Pages d’Or en 2001 dès son premier roman ( La Cage Aux Cris ), finaliste du Prix des cinq continents avec If, et trois fois finaliste du Prix de la Jeune Critique, il a publié récemment un premier roman policier : le mystère Curtius, aux éditions Luc Pire. Elephant Island, dernier roman en date, vient de paraitre chez Belfond. Depuis l’été 2014, Luc Baba propose également le spectacle musical Tu parles. Ce texte se veut un hymne aux langues du monde, à leur diversité, leur poésie, et leur façon d’appréhender la vie.

retour en haut de page
 

Anouck BOISROBERT

Née en 1985, elle fait ses études à l’Ecole Estienne puis aux Arts décoratifs de Strasbourg .Elle y rencontre Louis Rigaud et à l’occasion d’un atelier sur la technique du pop-up, ils créent ensemble la maquette de leur premier livre commun « Popville » qui sera édité en 2009 chez Hélium. Depuis ils ont créé d’autres pop-up, qui sauf« Liberté », poème de Paul Eluard paru en 2012 chez Flammarion, sont tous chez Hélium (« Dans la forêt du paresseux » et « Tip-Tap, mon imagier interactif » en 2011, « Océano » en 2013, « Oh mon chapeau ! » en 2014. En 2015, ils ont publié trois cahiers d’art à colorier (« Une hirondelle », « Deux crevettes », « Trois fourmis ».) Elle crée les illustrations et l’univers graphique de ces livres, Louis Rigaud, étant l’ingénieur papier.

A bord d'Océano, voilier à coque rouge, quittons le port pour un voyage autour du monde en cinq double pages à ouvrir bien grand. De tempêtes en couchers de soleil, bien des surprises nous attendent. (« Océano » avec Louis Rigaud (Hélium, 2013).

Site de l'auteur : anouckboisrobert.fr/

retour en haut de page
 

Pascal BRESSON

Dessinateur, scénariste et illustrateur, il vit actuellement à Saint-Malo. Il s’est toujours passionné pour le dessin. Vers 12 ans il dessine sa première histoire complète (un hommage à EP Jacobs.) pour un journal Canadien « 9e Art ». Vers 17 ans, il est pendant plus de 2 ans, illustrateur d'articles de presse pour le quotidien régional « L'Union ». En 1994, il publie une histoire de cinq planches dans le journal « A Suivre » chez Casterman et de nombreuses histoires pour divers fanzines. Il découvre l’illustration jeunesse et publie chez de nombreux éditeurs tels que Hemma, Tournesol, Syros, Magnard. En 2010, il scénarise 3 séries BD aux Editions Glénat : L'Affaire Seznec T.1 (ill. Guy Michel), L'Affaire Dominici (ill. René Follet) et Ushuaïa BD T.1 ou les Nouvelles aventures de Nicolas Hulot (ill. Curd Ridel. En 2015 sortent les 3 tomes de la série « Entre terre et mer » (ill. Pascal Bresson et Erwan le Saëc) aux éditions Soleil.
Ses futurs projets aux éditions Paquet : « L’histoire de l'oiseau blanc » en 2016 et « Bugaled Breizh » avec Yann Queffelec en 2017.

C’est à un voyage dur et dangereux que nous sommes conviés dans les trois volumes de la série « Entre terre et mer », tirée du roman d’Hervé Baslé déjà adapté pour la télévision. Nous voilà vivant la dure vie des pêcheurs de morue. Dans les années 20, pour l’amour de Marie, Pierre va s’embarquer comme terre-neuvas et vivre « la vie de chien » de ces marins.

Site de l'auteur : pascalbressonbd.weebly.com/

retour en haut de page
 

Thierry DEDIEU

Né en 1955 à Narbonne, il fait des études scientifiques puis se tourne vers la publicité. A partir de 1994, il se consacre à la littérature de jeunesse en tant qu’auteur et/ou illustrateur. Ses premiers livres paraissent en 1992, par exemple les « Cocottes perchées » avec Katy Couprie au Sourire qui mord. Il a actuellement plus de 150 livres à son actif. Son premier succès est « Yakouba »édité en 1994 au Seuil jeunesse, éditeur chez qui il a actuellement plus de quarante livres dont « Le mangeur de mots » en 2001, « Aagun » en 2009, « le maître des estampes » en 2010, « L’étrange zoo de Lavardens » en 2014 et la nouvelle série de grand format et en noir et blanc « Bon pour les bébés ». Il publie aussi aux éditions Petite Plume de carottes des albums consacrés à la nature « Les petits carnets de curiosités de Magnus Philodolphe Pépin ». Aux éditions Hong Feï, ses albums s’inspirent de la culture chinoise (« Dragons de poussière » en 2012). Il a travaillé avec Gilles Baum (« L’Amazonie dans mon jardin » Gulf-Stream, 2014) ou Frédéric Marais (la série « Bob § Marley » au Seuil jeunesse).

Un voyage extraordinaire : celui du petit bonhomme de neige qui quitte son jardin pour apporter un cadeau au père Noël. (« A la recherche du Père Noël » Seuil jeunesse, 2015)

Site de l'auteur : thierrydedieu.blogspot.fr/

retour en haut de page
 

Antoine DOLE

Né en 1981, il vit entre Paris et Chambéry. Il publie en 2008 « Je reviens de mourir » aux éditions Sarbacane, un premier roman qui suscite le débat. Il y publie aussi « Laisse brûler » en 2010, « K-Cendres » en 2011, « A copier cent fois » en 2013. En 2012, paraissent, sous le nom de Mr. Tan, les deux premiers tomes d’une série de BD aux éditions Tourbillon, «  Mortelle Adèle » (ill. Miss Prickly pour les 7 premiers titres et Diane le Feyer pour les suivants). Il continue d’explorer l’univers adolescent aux éditions Actes sud junior : «  Ce qui ne nous tue pas » en 2014, « Tout foutre en l’air » en 2015. Il s’ouvre au public plus jeune avec « Un baiser de mammouth » (Actes sud junior, 2015) et « Konnichiwa, Martin ! / Salut, Hikaru ! » écrit avec Gilles Abier dans la collection Boomerang au Rouergue.

Dans « Konnichiwa, Martin ! », la lettre venue du Japon et écrite dans des caractères mystérieux fait voyager Martin en rêve vers ce pays lointain…

Site de l'auteur : www.antoinedole.com

retour en haut de page
 

Johan HELIOT

Né en 1970 à Besançon, Johan Heliot a été un temps professeur de français et d'histoire-géographie. A partir des années 2000, il se consacre à l’écriture et publie des romans de science- fiction et de fantasy pour adultes chez différents éditeurs (Atalante, Belial, Gallimard ou Mnémos).
Il écrit aussi des romans pour la jeunesse où souvent il s’interroge sur les pouvoirs des machines, le traitement des données et le rôle des lanceurs d’alerte comme dans la trilogie d’espionnage « Enigma » (Rageot 2014-2015), la série en quatre saisons « Ciel » (éditions Gulf-Stream, 2014-2016).

Entre récit de piraterie et science-fiction, « La Quête d'Espérance » (3 tomes aux éditions Atalante-jeunesse) embarque le lecteur dans un fabuleux voyage, à la découverte d'un monde lointain dont les origines seront dévoilées au gré des trois tomes, qui verront Espérance, après avoir sillonné le sable, parcourir les mers puis les airs...

retour en haut de page
 

KIMIKO

Née d’une mère japonaise et d’un père français, elle a principalement vécu en France, mais a souvent passé ses vacances au Japon chez ses grands-parents, près de Kyoto. Elle fait des études de stylisme à Tokyo, puis travaille pour une maison de haute couture à Paris. A partir de 1993, elle quitte le monde de la mode et se consacre à l’écriture et à l’illustration de livres pour enfants. Elle a réalisé plus d’une centaine de livres, principalement édités à l’Ecole des Loisirs. On retrouve souvent son petit héros Croque –bisous (« Tu joues Croque-bisous ?, 2015), mais aussi des adaptations pour les petits des contes classiques (« La petite poule rousse », 2005, ou « Le loup et les sept cabris », 2009).

Dans « Un jour à la mer » (2015), Lola fait un joli voyage et des rencontres inattendues sous la mer.

retour en haut de page
 

Frédéric LAURENT

Né en 1983 à Paris, il obtient un diplôme aux arts décoratifs de Paris. Travaillant comme story-boarder, illustrateur, roughman, cuisinier, serveur ou gardien d'hôtel, il persiste à faire des livres. A sa plus grande joie ses projets sont édités depuis 2012 aux éditions du Poisson soluble, Rêves bleus, Balivernes .....
Momotaro, s’il est le plus grand et le plus fort du village, est aussi le plus fainéant. Il est chassé du village et ne pourra y revenir qu’en ayant vaincu les brigands qui le menacent. Durant son voyage, il fait des rencontres qui l’e changeront et l’aideront à rentrer chez lui. (Momotaro, Balivernes, 2013).

Site de l'auteur : fredericlaurent.com/

retour en haut de page
 

Magali LE HUCHE

Née en 1979 à Paris, elle étudie l’illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg, puis revient à Paris où elle se spécialise en édition et presse jeunesse. Depuis 2005, elle a publié plus de 80 albums, dont elle est l’auteur et /ou l’illustrateur. En 2015, grâce à elle, Jean- Michel le caribou a aidé le père Noël au bout du rouleau (Actes sud junior), Paco a joué du rock et du jazz avec ses amis (Gallimard jeunesse) et Buc, transformé en chevalier- pirate, a vaillamment combattu ses ennemis au supermarché (avec Pauline Pinson, éditions Tourbillon). Elle a aussi illustré les textes et musiques de David Sire (« Un poisson dans le bidon », Sarbacane). ainsi que l’album de Michèle Simonsen (« Les deniers de compère lapin », Didier jeunesse).
Et aussi, elle a fait voyager Non-Non autour du monde avec ses amis du groupe musical les Toubibio. De Sous –bois –les- bains à Wouden-Derze-Ouater, que d’aventures ! (« Le fabuleux voyage de Non-Non » Tourbillon, 2015)

photo Cécile Gabriel

retour en haut de page
 

Elen LESCOAT

Après des études d'arts appliqués, elle travaille 6 ans en tant que graphiste dans une agence de publicité à Rennes et se consacre aujourd'hui à l'illustration.
Elle travaille principalement au pastel mais utilise aussi l'outil numérique. Depuis son premier album « Je t’aime » édité chez Auzou en 2010, elle a publié une soixantaine d’albums pour les tout-petits principalement chez Fleurus, mais aussi aux éditions Grenouille (la série «  Aujourd’hui, Hugo est…) et Limonade
(« Tu as de grandes dents, éléphant » texte de Sandrine Cael-Epiard en 2015).

Avec Victor et son chat, partons à la découverte des couleurs dans le jardin. (« De toutes les couleurs », Fleurus, 20125)

Site de l'auteur : machin-bidule.blogspot.fr

retour en haut de page
 

Jean LEROY

Né à Valenciennes en 1975, il a été professeur des écoles une dizaine d’années sur Roubaix avant de devenir écrivain à temps complet, en 2010. En 2008, paraît à l’Ecole des loisirs « Trop », début d’une collaboration fructueuse avec l’illustrateur Matthieu Maudet, dont « Le tout petit fermier », « Les orteils n'ont pas de nom », « Nous quand on sera grands » pour les plus petits, et « Un jeune loup bien éduqué », « Le pirate et le roi », la trilogie « Le panier » pour les plus grands. Il a aussi publié une cinquantaine de titres avec d’autres illustrateurs, chez d'autres éditeurs : « Carabinette » (ill. Béatrice Rodriguez, Casterman), « Super Loup va à l'école » (ill. Prisca Le Tandé, Frimousse), « L’agneau qui voulait être un loup » (ill. Bérengère Delaporte, Les 400 coups), « La pêche à l'ours » (ill. Eric Gasté, Milan), « Deux manchots sur un glaçon » (ill. Sylvain Diez, Kaléidoscope)...

Il arrive parfois qu'un voyage en mer soit écourté par un naufrage. C'est ainsi que le roi Jehan Ier échoue sur une île qu'il croit déserte avant d'y rencontrer le pirate Matt le Maudit. (« Le pirate et le roi », ill. Matthieu Maudet, Ecole des loisirs, 2015)

Par Mathieu Maudet


Site de l'auteur : jeanleroy.wordpress.com

retour en haut de page
 

Edouard MANCEAU

Né en Vendée en 1969, il vit à Paris, après avoir vécu et travaillé à Angers (où il a étudié aux Beaux-Arts), Nantes, à la Martinique et à Bruxelles. Depuis toujours il aime par dessus tout raconter et illustrer des histoires. Il publie en 2000 son premier livre aux éditions Frimousse. Depuis il a publié une centaine de livres pour les plus petits toujours aux éditions Frimousse (« Plop le chien », 2015), mais aussi aux éditions du Seuil jeunesse (« Jojo la terreur », 2015), Milan (« CP, ça veut dire quoi ? », 2015) ou Tourbillon, en utilisant le dessin, la peinture, le collage ou la photo.

Derrière la couverture argentée, par un petit carré, le lecteur voyage dans les couleurs, le mouvement, le bruit et est invité à se promener où il veut. Un livre-objet « pour regarder le monde qui nous entoure ». (« Le petit curieux », Milan, 2014)

Site de l'auteur : www.edouardmanceau.blogspot.fr

retour en haut de page
 

Jean-François MARTIN

Né le 26 juillet 1967 à Paris, il est diplômé de l'École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Arts-Olivier de Serres. Tout d’abord directeur artistique chez Bayard Presse, il se consacre à l’illustration jeunesse à partir de 1993. Il travaille également pour la presse française et étrangère(le Monde, Télérama, XXI, le New-Yorker…). Il a actuellement illustré plus de 60 livres chez différents éditeurs, romans ou albums : « Le grand match » (texte de Fred Bernard, Albin Michel jeunesse, 2015), « La mémoire de l’éléphant » (texte de Sophie Strady, Hélium, 2012), « L’autruche » (texte de Suzanne Coté, ed. la pastèque, 2013), « Guerre. Et si ça nous arrivait ? » (texte de Jeanne Feller, Les grandes personnes, 2015). Il est le lauréat du Bologna Ragazzi Award dans la catégorie album fiction en 2011 pour l'album « Fables d'Esope » aux éditions Milan.

Faisons une promenade poétique dans la cour des miracles, royaume des éclopés et des marginaux. Au bout de la promenade, notre regard sur eux aura peut-être changé… (« La cour des miracles » texte d’Henri Meunier, Rouergue, 2014)

Site de l'auteur : noir-de-mars.blogspot.fr

retour en haut de page
 

Jean-Marc MATHIS

Né en 1965, Mathis vit à côté de Nancy depuis une quinzaine d’années. Fils de maçon, il fait une formation de dessinateur en bâtiment, reprend ses études et suit les cours de l’Ecole de l’image d’Epinal, puis des Beaux- Arts de Nancy. Depuis, il travaille comme illustrateur et auteur de livres pour la jeunesse et de bandes dessinées. Il est édité pour la première fois en 1997 aux éditions Paquet pour une BD. Chez Delcourt, il a publié trois tomes du « Roman de Renart » (2007-2009) illustrés par Thierry Martin. Il a publié une centaine de titres de livres pour la jeunesse principalement aux éditions Thierry Magnier : des albums (« Du bruit sous le lit » réédité en 2015, la série des « Boris », dont le 30ème volume sortira début 2016) et des romans (« La gelée d’été »2015, « La chasse aux papas » 2014, ou « Chacun sa cabane » 2013). Il est aussi l’auteur de la série « Dolorès Wilson » illustrée par Aurore Petit aux éditions Les Fourmis Rouges (5 volumes parus).

Dans ce troisième volume de ses aventures, Dolorès est hôtesse de l’air. Elle doit accompagner la Présidente et sa famille dans un vol très spécial. Ce ne sera pas un voyage de tout repos ! (« Turbulences à bord » ill. Aurore Petit, Les fourmis rouges, 2014)

retour en haut de page
 

NADJA

Née en 1955 à Alexandrie elle vit au Liban puis en région parisienne. Elle suit des cours par correspondance jusqu’à 13 ans et baigne dans les histoires racontées et dessinées par sa mère Olga Lecaye. Son premier album « Chien bleu » (Ecole des loisirs, 1989) est récompensé par le prix Totem.
Depuis, principalement à l’Ecole des loisirs, elle a écrit et /ou illustré une centaine d’albums. Certains comme « La petite fille du livre» sont dans la même veine graphique que « Chien Bleu ». Elle suit parfois des personnages pendant plusieurs albums (les séries « Momo », « Les petites princesses »). Avec son frère Grégoire Solotareff, elle signe des parodies de contes («Anticontes de fées », 2009). Elle travaille aussi avec son fils Raphaël Feijto (« Toute la vérité sur ma classe de sixième et mes meufs de cinquième », 2015). Depuis 2001, elle crée des romans graphiques pour les plus grands (« Les filles de Montparnasse » 4 tomes aux éditions de l’Olivier, « O, cruelle » Actes sud, 2014).

Dans les trois tomes de « La forêt de l’oubli » (Gallimard, coll. Bayou, 2006-2007), Linda, en compagnie de Mingo traverse la frontière d’un monde parallèle dans lequel elle va voyager à la recherche de son histoire.

retour en haut de page
 

Vincent PIANINA

Né à Lyon en 1985 Vincent Pianina intègre l’école Émile Cohl à Lyon en 2004.
Il y rencontre une poignée de camarades de classe avec qui il fonde en 2005 le collectif Arbitraire. Pendant ses études, il se fait la main en autopubliant plusieurs petits livres et revues au sein de ce collectif, et sur cette lancée commence à se faire publier à l’extérieur.
Aujourd’hui il vit à Paris et travaille sur diverses bandes dessinées et livres jeunesse, dessine dans la presse, réalise des clips animés, des affiches. Il a publié aux éditions Sarbacane les trois tomes de la BD « Les 10 petits insectes » (2008-2011), deux albums chez Gallimard jeunesse («  Jungle »2013 et « L’ours molaire » 2014) et deux autres chez Thierry Magnier (« En piste, tâche ! », 2012 et « Le magicien etc.… » 2015).

10 petits insectes sont invités à un congrès dans l’île de la Tortue. Un par un ils disparaissent… comme quoi, les voyages peuvent être dangereux. (« 10 petits insectes » scénario de Davide Cali, Sarbacane, 2009)

Site de l'auteur : vincentpianina.blogspot.fr

retour en haut de page
 

Julian PRESS

Né à Hambourg en 1960, après des études d’arts graphiques, il débute dans l’édition pour la jeunesse puis travaille dans une agence de publicité. Il a vécu plusieurs années à Bruxelles.
Aujourd’hui installé à Hambourg avec sa femme, il poursuit sa carrière d’auteur-dessinateur dans la presse pour enfants. Chez Actes Sud Junior, il est l'auteur-illustrateur de la série de livres d'enquêtes “L’agence Malice et Réglisse” dont une dizaine de volumes sont parus. Chaque livre propose des énigmes à résoudre dont la solution est dans l’illustration.

Les fins limiers de l’agence Malice et Réglisse devront résoudre bien des énigmes : barrer la route à un voleur de pierres précieuses, récupérer un timbre de grande valeur, retrouver un scientifique, le tout en Chine. Une façon de voyager pleine de suspense ! (« Le mystère de la jonque noire »,Actes sud junior, 2012)

@ Isabelle Grubert

retour en haut de page
 

Max De RADIGUES

Né en Belgique en 1982, il est auteur de bande dessinée et éditeur à l’Employé du Moi. Il écrit et dessine pour les jeunes et les adultes. Il a raconté son année de résidence au Center for Cartoon Studies, à White River Junction – Vermont, dans son livre « Pendant ce temps à White River Junction » (Six Pieds sous Terre), sélection officielle du festival d’Angoulême 2012.Il publie des fanzines mensuels envoyés aux lecteurs avant de devenir des livres (« L’âge dur », Employé du moi, 2011) et « Orignal », Delcourt, 2013) et expérimente les publications en ligne. Ses BD chez Sarbacane, « Frangins », « 520km » et « Un été en apnée » lui ont valu plusieurs  sélections et récompenses. Il illustre aussi des romans jeunesse ( « Le pirate et l’acrobate » de Valie le Gall et Alex Cousseau, Rouergue, 2015). Actuellement, Il travaille avec le dessinateur flamand Wauter Mannaert en tant que scénariste pour une BD sur le photographe américain Weegee prévue chez Sarbacane et sur un livre« La cire Moderne » en tant que dessinateur avec Vincent Cuvellier. Son dernier livre « Hobo Mom » est paru à l’Employé du Moi en septembre 2015.

Simon ,14 ans, découvre que sa petite amie Louise a changé son statut sur Facebook de « en couple » en « célibataire ». Il ne le supporte pas et fugue pour aller la rejoindre à Montpellier où elle est en vacances. Le voyage ne sera pas si simple… (« 520 km » Sarbacane, 2012).

Site de l'auteur : maxderadigues.com

retour en haut de page
 

Guillaume REYNARD

Né dans le Poitou en 1972, il est illustrateur. Son travail est essentiellement fait de dessins figuratifs. Pour les maisons d’édition il réalise des albums jeunesse, des romans graphiques et des cahiers d'activités (Actes-Sud, Le Chêne, Autrement…). Pour la presse quotidienne et magazine il illustre des reportages de voyages ou des articles thématiques (Libération, Télérama, revue XXI...). Enfin pour des agences de communication ou des institutions il fournit des images. Côté jeunesse, depuis son premier album en 2005 («Je ne suis pas un ver de terre» texte d’Anne Cortey, Autrement), il a publié une dizaine de livres, principalement chez Actes sud junior («Étranges étrusques» texte de Françoise Gaultier, 2013, «Le cahier des civilisations disparues» texte de Carina Louart, 2015, «Objectif Louvre : la mythologie gréco-romaine en famille» texte de Dominique Pierre, 2015)

Voyageons avec le thé, la vanille, l’ananas ou la banane. Des pays lointains d’où ils sont originaires jusqu’à nos tables, leurs voyages ont été pleins d’aventures. (« Les voyages du goût », texte de Dimitri Delmas, Actes sud junior, 2014)

Site de l'auteur : guillaumereynard.com

retour en haut de page
 

Louis RIGAUD

Né en 1985, il fait ses études à l’Ecole Estienne puis aux Arts décoratifs de Strasbourg .Il y rencontre Anouck Boisrobert et à l’occasion d’un atelier sur la technique du pop-up, ils créent ensemble la maquette de leur premier livre commun « Popville » qui sera édité en 2009 chez Hélium. Depuis ils ont créé d’autres pop-up, qui, sauf « Liberté », poème de Paul Eluard paru chez Flammarion en 2012, sont tous chez Hélium (« Dans la forêt du paresseux » et « Tip-Tap, mon imagier interactif » en 2011, « Océano » en 2013, « Oh mon chapeau ! » en 2014). En 2015, ils ont publié trois cahiers d’art à colorier (« Une hirondelle », « Deux crevettes », « Trois fourmis ».) Il est l’ingénieur papier mettant en scène les illustrations et l’univers graphique créés par Anouk Boisrobert.

A bord d'Océano, voilier à coque rouge, quittons le port pour un voyage autour du monde en cinq double pages à ouvrir bien grand. De tempêtes en couchers de soleil, bien des surprises nous attendent. (« Océano » avec Anouck Boisrobert(Hélium, 2013).

Site de l'auteur : ludocube.fr/

retour en haut de page
 

David SIRE

David Sire est poète, chanteur et expert mondial en bidulosophie, dont il est l'inventeur. Depuis plusieurs années il travaille également en direction du jeune public : livres, disques, spectacles, tournées à bicyclette, son univers très inventif est pétri de rencontres et d’humanité. Accompagné d’une guitare ou d’une pompe à vélo, cet artiste sensible et imprévisible vous donne rendez-vous pour un petit voyage au pays de l’étonnement. Pour l’illustration de ses albums, il a notamment collaboré avec Magali le Huche (C’est de famille, Niet popov, L’Arpenteur, Un poisson dans le bidon) et Thomas Baas (L’homme parapaluie).

Sur des compositions musicales joyeuses et fines, un sacré voyage dans notre vie quotidienne, hautement recommandable ! (« C’est de famille » livre –CD, ill. Magali Le Huche, éd. des Braque, 2014). Nous voilà conviés à un joyeux voyage au pays des onomatopées ! De Aîe à Mmh, en passant par Beurk, on ne s’ennuie pas. (« Niet popov » livre –CD, ill. Magali Le Huche, éd. des Braque, 2014).

photo Aymeric Warmé-Janville

Site de l'auteur : www.davidsire.com

retour en haut de page
 

Sarah TUROCHE-DROMERY

Après des études de cinéma à la FEMIS, elle est chef – monteuse et écrit des histoires courtes entre deux projets. Son premier texte « Une voleuse au maxi-racket » paraît en 2012,suivi de « Martin, gaffeur tout-terrain » illustré par Charles Dutertre en 2014, et de « Charly » en 2015, tous les trois aux éditions Thierry Magnier.

Sam et Martin prennent l’avion pour aller rejoindre leurs parents en Italie. Grâce à Martin, le roi de la gaffe, le voyage sera mouvementé ! (« Martin, gaffeur tout terrain » Thierry Magnier, 2014).

retour en haut de page
 

Pascal VATINEL

Né à Paris en 1957, Pascal Vatinel est écrivain. Après des études de sinologie, il voyage beaucoup, en particulier en Extrême-Orient. Conférencier spécialiste de la Chine, ce sont ses voyages qui lui ont donné l’envie d’écrire. Il a publié des romans policiers aux éditions du Rouergue comme « L’Affaire du cuisinier chinois » (2007) ou «  Environnement mortel »(2012) où il explore les multiples facettes de l’Extrême Orient. Côté jeunesse, son premier album « Les légendes de Fleur de Printemps : Niao et le roi qui aimait les oiseaux » paraît en 2007 aux éditions Bleu de Chine. Depuis, pour initier les enfants à la culture chinoise, il a écrit une dizaine de romans édités chez Actes sud junior, dont des nouvelles légendes de Fleur de printemps (de « Bao et le dragon de jade » 2010, à « Aïko, la jeune fille à l’éventail » 2015). Ses autres récits nous emmènent en Birmanie (« L’émeraude sacrée de Shwedagon », 2013), en Alaska (« La dernière course » 2014) ou en Chine (« Le tigre de Baiming » 2015).

Hiver 1924. La ville de Nome en Alaska est en quarantaine à cause d’une épidémie de diphtérie. Trent-cinq conducteurs de traîneaux tentent la traversée de la taïga par -50° et sur 1000 km pour ramener le précieux sérum. (« Mush ! L’incroyable odyssée » Actes sud junior, 2015)

Site de l'auteur : www.pascalvatinel.fr

retour en haut de page
 

Eric VEILLE

Né en 1976 à Laval. Après des études d’arts appliqués à l’école Duperré à Paris, et un exil de deux ans au Cambodge, sa bande dessinée absurde, Le Sens de la vie et ses frères, parait chez Cornélius en 2008. Directeur artistique dans l’édition, il décide un jour de printemps de se consacrer à l’écriture et l’illustration de livres jeunesse. Depuis, il a publié de nombreux albums (« Maman à l'école » ill. Pauline Martin, 2015, « Mon imagier après la tempête » 2014, « Les secrets de l'école, où vont les maîtresses après le coucher du soleil ? » 2014, « Un Monstre à chaussettes » 2014, « Le bureau des papas perdus » 2013, ou  « Tout sur le grand méchant loup » 2013)… et cahiers d’activités (« Sorcières à chatouiller », « Pirates à tartiner », 2013) en tant qu’auteur et illustrateur principalement chez Actes sud junior.


Une petite balade au pays des monstres : à chaussettes, en sandalettes, à lunettes… mais surprise, un monstre peut en cacher un autre ! (« Un monstre à chaussettes » Actes sud junior, 2014)

retour en haut de page