Auteurs

Adrien ALBERT

A 35 ans, il est auteur illustrateur jeunesse depuis cinq ans. Après des études à l’école supérieure des Beaux-arts d’Angers, il exerce toutes sortes de métiers surprenants tels que majordome, métallurgiste ou brûleur de meubles…. Il participe à des expositions, travaille pour la presse (Terra Economica, Libération). Les éditions de l’Ecole des loisirs remarquent son travail, il leur propose « Seigneur lapin » édité en 2008. Depuis il y a publié 7 albums et romans illustrés. L’univers de son enfance se retrouve dans ses livres, vacances au bord de la mer, jeux dans un grenier chez sa grand-mère …
Pendant les vacances, on va à la plage, comme Emile qui a construit le plus gros château de sable de la plage (« Le roi du château », texte de Jeanne Taboni-Mizerazzi, 2012) ou chez grand-mère comme Cousa qui va jouer toute seule au fond du grand jardin (« Cousa », 2010).

Site de l'auteur : www.leterrier.info/le-terrier-Adrien-Albert-illustrateur.html

retour en haut de page
 

May ANGELI

May Angeli est née le 6 août 1937 à Clichy, d’une mère française et d’un père tchèque. Après des études à l’école des Métiers d’art de Paris, elle publie ses premiers livres à partir de 1961 aux éditions de la Farandole puis au Père Castor. Elle découvre la Tunisie en 1975, début d’une longue histoire entre elle et ce pays. En 1980 et 1981, elle suit des cours de gravure à Urbino qui l’amènent à un changement radical dans ses créations. Elle publie en 1998 au Sorbier « Qui perd la boule», utilisant la linogravure. Ensuite elle utilise la xylographie par exemple pour « Chat » aux éditions Thierry Magnier en 2001. En 2002, elle reçoit le prix Octogone pour « Petite histoire des langues » (texte de Sylvie Beaussier, Syros). Elle a également travaillé pour des films d'animation, des spectacles de marionnettes et le cinéma. Les animaux, les plantes, la nature sont souvent ses sujets de prédilection.
Partez à la rencontre des dauphins joueurs dans la baie de Tunis, lors d’une promenade en voilier la nuit. ‘La nuit des dauphins, Seuil jeunesse, 2010).

retour en haut de page
 

Jean-Philippe ARROU VIGNOD

Né à Bordeaux en 1958, il est le second d'une fratrie de six garçons, les fameux «Jean-quelque-chose» de «La famille aux petits oignons» (Gallimard jeunesse, 2010). Il entre à l'École Normale Supérieure, passe l'agrégation de lettres et fait sa première rentrée scolaire comme enseignant en 1984. La même année, il publie «Le Rideau sur la nuit», dans la collection Blanche de Gallimard, (prix du Premier Roman).
En 1989, paraît «Le professeur a disparu», premier volume de la série des «Enquêtes au collège». Depuis, il alterne livres pour adultes et livres pour la jeunesse, écrit des scénarios pour la télévision et une pièce de théâtre, «Femmes», créée à Avignon par le comédien Jean-Pierre Bouvier.
Parallèlement à son travail d'enseignant et d'écrivain, il devient, dès 1994, consultant pour la fiction chez Gallimard Jeunesse et dirige les collections Page Blanche, Hors-piste et Folio junior Textes classiques. (extr. site Gallimard jeunesse)
Les embouteillages des départs en vacances sont beaucoup plus drôles en compagnie de Rita et Machin. Quant aux vacances proprement dites, elles ne sont pas vraiment reposantes en compagnie des Jean-quelque chose

retour en haut de page
 

Benoît BROYART

Né à Reims en 1973, il a été employé de librairie, correcteur de textes techniques, chroniqueur au Matricule des Anges. Il s’installe avec sa famille en Bretagne en 2000.
Son premier roman « Le corps en miettes » paraît en 1999 dans la collection La brune des éditions du Rouergue. Depuis 2005, il publie principalement des livres pour la jeunesse, romans, albums et documentaires chez différents éditeurs : Milan (« Le taureau à lunettes », 2012), Thierry Magnier (« Dans sa peau », 2008), Sarbacane (« Magie noire »,2011), Gulf Stream (« Luli dans le désert blanc », 2008), Oskar (« Si tu savais », 2012) ou encore Beluga (« La fin des haricots », 2011).
Il a créé en 2011 le spectacle « Les contes de la cabine » qu’il jouera pendant le festival.

Site de l'auteur : benoitbroyart.weebly.com

retour en haut de page
 

Carole CHAIX

Née, à Reims, elle y a fait les Beaux-arts, puis les Arts décoratifs à Paris où elle vit en famille aujourd’hui. Son premier album « Roméo le chien » paraît aux éditions Frimousse en 2000. Depuis sa bibliographie s’est enrichie d’une douzaine d’albums dont « Paradiso» sur un texte de Franck Prévot et « F comme… » aux éditions de l’Edune en 2010 et 2008. A La maison en carton en 2010, elle a aussi fait une « grandimage », paravent de 1m sur 55cm où on retrouve Calder, les Barbapapa, Michel-Ange… joyeuse introduction ludique à l’histoire de l’art. Elle conçoit et réalise des expositions autour de ses albums, remplit des carnets de dessins et de recherches au fil de son quotidien. Sa technique en 3D des premiers albums évolue vers un dessin noir et blanc, un mélange de techniques mixtes.
Passons un mercredi, jour sans école, au Café du Palais à regarder le décor, les habitués, à dessiner, à s’ennuyer un peu, à grandir doucement… comme « La princesse du palais » (texte de Cécile Roumiguière, Thierry Magnier, 2012) et partageons une pause café en regardant les treize images de « L’heure du café » (La maison en carton, 2011).

retour en haut de page
 

Janik COAT

Née en 1972 à Rennes, elle étudie aux Beaux-arts de Nantes. Elle vit et travaille à Paris. A partir de 1999, elle exerce le métier de graphiste (création d’affiches culturelles, logotypes). Son premier album « Popov et Samothrace » aux éditions MeMo paraît en 2005. Elle a maintenant 18 livres publiés : en tant qu’auteur-illustrateur (« ABC bestiaire » 2012, « Mon hippopotame », 2010, « Clotaire se déguise » 2009, aux éditions Autrement) ou en tant qu’illustrateur (avec Anne Cortey, « Amos et les pissenlits » (Autrement, 2011), « Joni et Vatanen » (Albin Michel, 2010), avec Christophe Fourvel « Une vie d’ours » au Baron perché, en 2012)

Site de l'auteur : janikkinaj.free.fr/

retour en haut de page
 

Anne CORTEY

Née à Saint-Rémy de Provence, où elle a grandi, elle y est revenue après des études de communication et sciences du langage à Aix-en-Provence, et une maîtrise d’histoire de l’art à la Sorbonne sur les illustrations des contes de Perrault.
Elle commence à publier en 2003 aux éditions Magnard. En 2005 sa collaboration avec les éditions Autrement commence avec la publication de « Je ne suis pas un ver de terre», illustré par Guillaume Reynard. En 2006 elle débute aux éditions Hatier Jeunesse (collection “Tout un art”) une série de livres d’art animés avec Françoise de Guibert. Avec celle-ci elle s’est attelée à l’écriture à quatre mains pour « Blanche » (ill. de Nathalie Choux, Hélium, 2011). Une vie d’escargot (Autrement, 2008) marque le début de la collaboration avec Janik Coat qui compte à ce jour cinq albums, dont trois mettant en scène un koala multicolore du nom d’Amos. Elle renoue avec l’histoire de l’art avec la publication en 2011 de « Comment parler de van Gogh aux enfants ? » et en 2012 de « Comment parler de Niki de Saint-Phalle aux enfants?» aux éditions du Baron Perché.
Les vacances, c’est le temps de l’amitié comme celle qui lie pendant tout un été Giulia et Cosmo, « Sur l’île » (ill. de Vincent Bourgeau, Baron perché, 2012)

Site de l'auteur : carnetsanne.canalblog.com/

retour en haut de page
 

Kathie COUPRIE

Katy Couprie est diplômée de l'École Nationale des Arts Décoratifs de Paris et ancienne élève de The School of the Art Institute à Chicago. Elle publie ses premiers livres aux éditions du Sourire qui mord (« Anima », et « Robert Pinou »en 1991, « Je suis le chien » en 1993). A partir de 1998, commence sa collaboration avec les éditions Thierry Magnier où elle a publié 11 livres dont quatre imagiers ludiques sans texte avec Antonin Louchard (« Tout un monde » 1999, « Tout le Louvre » 2005, « A table » rééd.2008 etc.…). Elle a aussi illustré aux éditions Enfance et Musique cinq livres CD. Le « Dictionnaire fou du corps » est son dernier livre (éd. Thierry Magnier, 2012).
Promenons nous dans les jardins, admirons les fleurs en photogramme, les gravures d’éolienne ou les peinture de déjeuner sur herbe… (« Au jardin » avec Antonin Louchard, Thierry Magnier, rééd.2008)

Site de l'auteur : katy-couprie.pagesperso-orange.fr/

retour en haut de page
 

Claire de GASTOLD

Née à Paris en 1978, elle part étudier un an à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles puis intègre l’E.N.S.A.D. de Paris où elle suit les cours de la section illustration. Elle travaille pour différents éditeurs (Actes Sud junior pour des livres CD, Bayard, Larousse, Fleurus-Mame, Gründ, Grasset). Elle collabore pour deux albums avec Anne Lemonnier, (« Les Chansons de Lalie Frisson », à l’Atelier du poisson soluble en 2010, et « La Souris de Paris », chez Sarbacane en 2012). En 2012 elle publie aussi une BD, « Les Satellites » avec Alexandre Franc, chez Gallimard dans la collection Bayou et un album, « Racontars de minuit» avec Philippe Lechermeier, premier né d’une nouvelle collection de l’éditeur Thierry Magnier réalisée en collaboration avec la galerie Jeanne Robillard. La sortie de l’album s’accompagne d’une exposition des originaux à la galerie du 17 novembre au 5 décembre 2012.

Une petite fille habite à Paris. C’est tellement chez elle qu’on l’appelle la souris de Paris ! Mais elle déménage à la campagne… (« La Souris de Paris » sur un texte d’Anne Lemonnier, Sarbacane, 2012)

Site de l'auteur : clairedegastold.carbonmade.com

retour en haut de page
 

Françoise de GUIBERT

Née en 1970 en banlieue parisienne, Françoise de Guibert a travaillé longtemps dans l'édition jeunesse. L'été 2002, elle a pris ses bagages et sa fille par la main pour rejoindre la Bretagne, la terre de ses grands-parents. Elle s'est installée dans une maison de contes de fées et elle crée des livres au fond de son jardin.
Elle a écrit de nombreux documentaires… sur la nature comme la collection "1001 manières" chez Gulf stream ou sur l'art comme la collection "Tout un art" avec Anne Cortey et, parus en 2011, Princesses bazar't et Royal bazar't chez Artlys. Depuis quelques années, avec la complicité des amis, elle écrit aussi des albums : Blanche écrit à quatre mains avec Anne Cortey, paru chez Hélium en 2011 ou Billy le môme illustré par Ronan Badel, paru chez Thierry Magnier en 2011, suivi d'Oumpapoose cherche la bagarre qui paraîtra en février 2013 chez Thierry Magnier.
Toutes les réponses aux questions qu’un petit se pose pendant des vacances au bord de la mer : où vont les crabes à marée basse, pourquoi les algues sont-elles gluantes…dans "La mer" (Mango jeunesse, 2012).

retour en haut de page
 

Max de RADIGUES

Né en Belgique en 1982, il suit les cours de l’école Saint-Luc à Bruxelles, devient libraire spécialisé en bande dessinée, en même temps qu’il écrit et dessine. En 2009-10, il est en résidence au prestigieux Center for Cartoon Studies, à White River Junction – Vermont. Il a raconté son expérience au rythme d’une page par semaine dans le supplément culturel du Vif l’Express, hebdomadaire belge. La compilation de ces planches, « Pendant ce temps à White River Junction », est sortie aux éditions 6 pieds sous terre en 2011. Editeur à l’Employé du moi, il y a publié quatre livres, participe à de nombreux fanzines et collectifs (dont « Quelques jours en France » coll. Ecritures, Casterman, 2009) et expérimente les publications en ligne.
Ses deux albums parus chez Sarbacane se passent pendant les vacances, moment où deux garçons d’une famille recomposée font connaissance (« Frangins », 2011) et où un jeune couple d’amoureux fait l’expérience de la séparation (« 520 km », 2012).

Site de l'auteur : maxderadigues.com/

retour en haut de page
 

Claudine DESMARTEAU

Née en 1963, elle est diplômée de l’école supérieure des Arts Appliqués Duperré. Entre 1986 et 2000, elle est directrice artistique dans plusieurs agences de publicité. Parallèlement, elle entame une carrière de dessinatrice de presse (Le Nouvel Observateur, Télérama, Les Inrockuptibles, Le Monde…). Ses premiers albums paraissent au Seuil jeunesse en 1999 (« Maman était petite avant d’être grande » - texte Valérie Larondo - et « Petit guerrier »). Depuis elle a publié plus d’une vingtaine de titres, albums et romans, aux éditions Albin Michel (« Troubles » en 2012, « Le petit Gus », une série qui compte déjà 3 titres), Sarbacane (« Mes années 70 » 2011, « Hit parade des chansons qu’on déteste » 2012), Seuil Jeunesse (« Dictionnaire Desmarteau » à paraître en 2013) et Thierry Magnier (les quatre volumes dont le héros est Salpote).
« Le petit Gus en grandes vacances » (Albin Michel, 2011), ou les vacances en Bretagne chez son grand-père avec les oncles, les cousins, la pêche à la crevette, les bains frisquets, les algues vertes et les repas interminables, vécues et racontées de façon impitoyable par Gus, 12 ans.

retour en haut de page
 

Marie DORLEANS

Marie Dorléans suit des études de Lettres et d'Histoire de l'Art qui lui donnent envie d’écrire, tout en animant des bibliothèques de rue pour des enfants. Elle rentre ensuite à l'école des Arts décoratifs de Strasbourg où elle travaille l’illustration jeunesse et dont elle sort diplômée en 2010.
Elle a publié 4 livres en deux ans. Le dernier « La tête ailleurs » (Baron Perché, 2012) fait écho au premier « L’invité » (Baron perché, 2011), les deux livres mettant en valeur l’imaginaire, indispensable pour que les enfants grandissent….

Les vacances c’est aussi dans la tête, même à l’école, quand l’esprit vagabonde… « La tête ailleurs » (Baron Perché, 2012)
.

retour en haut de page
 

Bénédicte DUPRE LATOUR

Bénédicte Dupré la Tour naît avec sa sœur jumelle Florence en 1978 à Buenos Aires. Elle y reste sept années, suit ses parents en Champagne, puis en Guadeloupe et finalement à Lyon, où elle habite. Rédactrice en agence de communication, elle coscénarise les trois tomes parus de la série « Borgnol » (coll. Bayou, Gallimard jeunesse) avec sa sœur Florence. Elle participe à l'écriture de la série animée OVNI.

C’est l’été, il fait trop chaud. Borgnol fuit les moustiques et part vers la banquise. C’est le début d’une aventure dynamique pleine d’humour et de surprise. (« Zut, c’est l’été », Borgnol, tome 3 , Gallimard jeunesse, 2011).

retour en haut de page
 

Florence DUPRE LATOUR

Florence Dupré la Tour naît avec sa sœur jumelle Bénédicte en 1978 à Buenos Aires. Elle y reste sept années, suit ses parents en Champagne, puis en Guadeloupe et finalement à Lyon, où après un bac littéraire, elle étudie pendant quatre ans la bande dessinée à l’école Émile-Cohl. Elle part travailler à Paris, où elle participe à la création du dessin animé "Petit Vampire", adaptation de l’œuvre de Joann Sfar pour France 3.
Aujourd’hui revenue à Lyon, elle se consacre entièrement à la bande dessinée. Elle est l'auteur de neuf bandes dessinées parues chez Michel Lagarde et Gallimard (dans la collection Bayou dirigée par J. Sfar). Sa sœur Bénédicte est sa coscénariste dans les trois tomes de la série « Borgnol ».
Deux jumelles de 16ans en vacances à la mer, mal dans leur peau, grognonnes et ronchonneuses, prêtes à tout pour braver les interdits des parents… Ah les belles vacances ! (« Forever summer », Michel Lagarde, 2006)

retour en haut de page
 

Lucie DURBIANO

Née en 1969 à Castelsarrasin, elle grandit dans le Sud, suit des études d'art à la villa Arson à Nice, puis aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle publie « La bise du renne » son premier album en1999 aux éditions Nathan sur un texte de Laurence Gillot. C’est avec celle-ci qu’elle publie, toujours chez Nathan, les aventures de « Lulu Grenadine » (18 tomes depuis 2000). Elle fait ses débuts en bande dessinée grâce à Charles Berberian qui lui propose de faire une histoire courte pour « Tohu revue ». Elle publie en 2004 « Laurence » aux Requins marteaux, suivi chez Gallimard de «Orage et désespoir »(2006), « le rouge vous va si bien « (2007), Trésor (2008) et « Lo » en 2010.
Deux jeunes sœurs, Orage la brune et Désespoir la rousse sont en vacances au bord de la mer avec leur père. Lorsque Désespoir disparaît, Orage va affronter le mystère de l’île aux mortes… L’été n’est pas aussi tranquille que prévu ! «Orage et désespoir » (Gallimard, coll. Bayou, 2006).

retour en haut de page
 

Christophe ESNAULT

Né en 1971, il est auteur-illustrateur indépendant et vit à Rennes. Après des études de droit il s’engage dans un apprentissage en Arts Appliqués. Il aborde surtout des sujets qui tournent autour du patrimoine naturel et du naturalisme mais aussi l’ornithologie, l’enfance, le fantastique, la musique, etc… pour lesquels il aime travailler à l’acrylique et aux techniques mixtes. Il se qualifie de « gribouilleur patenté de textes divers ».
Pendant les vacances, tous à la pêche avec Tibère! En 2011 il publie (Tibère à la pêche, Millefeuilles, 2011).

retour en haut de page
 

Pascale ESTELLON

Après des études à l’école Boulle, elle s’oriente vers l’édition jeunesse en 1984. Elle participe à la création de Mila Éditions avec Mila Boutan. Elle y est auteur, illustratrice et éditrice. Elle reprend son indépendance en 2002 pour continuer son métier en free lance et travaille avec plusieurs maisons d’édition : Larousse (« Les Petites Bêtes », 2004), Milan (« Par ici la monnaie », 2010), Le Seuil (« Animaux à créer » 2005). Elle publie aux éditions Panama « Mon premier livre d’activités » en 2006, repris aux éditions des Grandes personnes en 2011 où elle publie « « Abécédaire ».
Pendant les vacances, les enfants ont le temps de colorier. S’ils le font avec le « Cahier pour apprendre à colorier autrement » (Grandes personnes, 2012), non seulement ils s’amusent, mais ils s’initient au graphisme et apprennent pleins de trucs pour réussir de petites œuvres d’art. S’ils le font avec « L’autre album de photos à dessiner, découper, colorier » (Grandes personnes, 2012), il leur faudra habiller des légumes en vue d’un mariage ou imaginer ce que racontent les poissons…

retour en haut de page
 

Elisa GEHIN

Élisa Géhin née en 1984, diplômée de l’école Estienne et des Arts décoratifs de Strasbourg, vit maintenant à Paris. Elle a publié une dizaine d’albums chez différents éditeurs en tant qu’illustratrice ou auteur et illustratrice. Elle est actuellement en résidence à Troyes où elle travaille à une exposition conjointement à un nouveau projet d'album.
« Les vers de terre mangent des cacahuètes » (Thierry Magnier, 2012). Cette affirmation troublante n’est que le début d’un pseudo conte scientifique sur la chaîne alimentaire où tout est chamboulé par l’esprit de justice d’un ver de terre très énervé….

Site de l'auteur : mesjeudisamusants.fr

retour en haut de page
 

Isabelle GIBERT

Après ses études à l’ESAG dont elle sort diplômée en 1978, Isabelle Gibert a été directrice artistique pendant plus de vingt ans dans la presse et l’édition, notamment chez Bayard Presse, Actes Sud Junior et Albin Michel Jeunesse. Elle enseigne aujourd’hui le graphisme et l’illustration à l’Institut des arts appliqués à Paris et poursuit son activité de directeur artistique en free-lance. Elle se lance en tant qu’auteur et illustratrice en 2009 avec la collection « À deux c’est mieux » aux éditions Sarbacane, riche actuellement de 19 titres. Lily la petite coccinelle est présente à chaque titre et vit des petites aventures avec Tom l’escargot, Zoé l’abeille, P’tit Paul le papillon ou Clara la grenouille.
Lily la coccinelle fabrique un bonhomme de neige. Il est très beau mais…il lui manque quelque chose ! Manon l’araignée passe par là et tisse un bonnet et une écharpe rouge. Et voilà, le bonhomme de neige est superbe ! (Le bonhomme de neige, 2011)

Site de l'auteur : minisites-charte.fr/sites/isabelle-gibert/

retour en haut de page
 

Roland GODEL

Né à Genève, il est marié et père de deux enfants, Michel et Anna qui ont été ses premiers critiques. Journaliste pendant seize ans, il est actuellement chargé de communication pour l’Etat de Genève. Il a changé de cap professionnel en 1999, moment où il commence à écrire pour la jeunesse. Son premier roman « La trappe » paraît aux éditions OSL en 2001. Depuis, il a écrit une dizaine d’ouvrages, aussi bien pour les enfants que les adolescents. En 2013, paraîtra un aux éditions Oskar « Le secret de mon père ».
Maxime, 15 ans, est envoyé par ses parents seul en vacances sur une île de Méditerranée. Il part en excursion en montagne avec Maria et Ange, les enfants de la famille. Un terrible typhon s’abat sur l’île et la randonnée tourne au cauchemar. Une histoire d’amour sur fond d’aventures et de catastrophe.

Site de l'auteur : www.rolandgodel.com/

retour en haut de page
 

Amhed KALOUAZ

Né en 1952 à Arzew en Algérie, il arrive quelques mois plus tard avec sa famille en France rejoindre son père. Il vit actuellement à Villeneuve lès Avignon. Il écrit des livres, intervient dans des lectures publiques, anime des ateliers d'écriture. Il est l'auteur de plus de trente livres, nouvelles, romans, pièces de théâtre et livres pour la jeunesse. Son premier livre pour la jeunesse « Si j’avais des ailes » est paru en 2008 aux éditions Actes sud junior. Depuis il a publié des romans aux éditions du Rouergue dans la collection Dacodac (« Au galop sur les vagues, 2010) ou DoAdo (« Je préfère qu’ils me croient mort », 2011) et aux éditions Oskar jeunesse (« Les fantômes d’octobre, 17 octobre 1961 », 2011).
Juliette et Léa partent en camp d’ados en Ardèche. Dans le village, il y a Nicolas, timide et poète. Juliette tombe amoureuse. L’été, les vacances, le temps de découvrir l’amour… (« Mon cœur dans les rapides » Rouergue, 2012)

retour en haut de page
 

Philippe LECHERMEIER

Né à Strasbourg, Philippe Lechermeier a exercé toutes sortes de métiers pour financer ses études de Lettres et ses voyages autour du monde. Très tôt, l’écriture s’est imposée à lui et la naissance de ses deux filles est l’occasion d’inventer de nombreuses histoires. Depuis, il a publié plus de vingt cinq livres chez divers éditeurs. Princesses oubliées ou inconnues, publié en 2004 et Le journal secret du petit Poucet en 2009, tous deux illustrés par Rebecca Dautremer aux éditions Gautier Languereau, connaissent un succès international. Ses Lettres à plumes et à poils publiées aux éditions Thierry Magnier en 2011 et illustrées par Delphine Perret sont récompensées par le prix Tam-Tam 2012. Racontars de minuit, sa dernière publication présente une galerie de monstres burlesques. Il est illustré par Claire de Gastold et également publié chez Thierry Magnier

retour en haut de page
 

Antonin LOUCHARD

Né en 1954 à Bobo-Dioulasso au Burkina-Faso, il passe sa jeunesse à Rennes puis à Larmor-Plage. Il suit des cours de peinture à Lorient Après des études de philosophie et de sciences politiques à Paris, il travaille comme journaliste à Science & Vie, tout en continuant à peindre et à dessiner. Depuis 1990, il écrit et dessine des livres pour enfants. Père de 3 enfants, il vit depuis 2008, dans le Vaucluse.
Il a publié près de 80 titres chez de nombreux éditeurs (Seuil jeunesse, Petit Pol, Albin Michel, Gallimard jeunesse ou Bayard), mais c’est aux éditions Thierry Magnier que, depuis 1998 (« Des milliards d’étoile » et « Oh ! La vache » avec Katy Couprie), il publie le plus régulièrement. Il y dirige la collection « Tête de lard ». Ses imagiers en collaboration avec Katy Couprie « Tout un Louvre »en 2005, « A table ! » en 2002, « Tout un monde » en 1999 ont remporté un grand succès.
Promenons nous dans les jardins, admirons les fleurs en photogramme, les gravures d’éoliennes ou les peintures de déjeuners sur herbe… (« Au jardin » avec Antonin Louchard, Thierry Magnier, rééd.2008).

retour en haut de page
 

Philippe MIGNON

Parallèlement aux études d'architecture qu’il suit à l'Ecole des Beaux-arts de Paris, Philippe Mignon travaille quelques années en agence, avant de décider de se consacrer à l'illustration. Il commence en 1980 à illustrer pour la presse (Télérama, Jazz Hot, le Monde de la musique…) la publicité (Havas, RSCG, Publicis…) et l’édition jeunesse.
Son premier titre publié est « La dernière classe et autres contes du lundi » d'Alphonse Daudet (Gallimard jeunesse). Depuis il a , entre autres, illustré beaucoup de textes classiques; Guy de Maupassant, Gustave Flaubert, Marcel Aymé, Henri Bosco, Joseph Kessel, des contes de Perrault, Grimm, Andersen, (la plupart chez Gallimard jeunesse), un recueil de fables de la Fontaine (Nathan), « Le livre de la jungle » de Rudyard Kipling (Tourbillon)… Il a aussi illustré des albums de labyrinthes, d'anamorphoses, des documentaires et beaucoup de livres de voyages et d’aventures, comme les textes de Jack London ou de Nicolas Vanier aux éditions Nathan. Il a travaillé également pour Bayard, Actes-Sud Junior, Bilboquet, Belin, Milan…
De 1985 à 1993, il a réalisé des model-sheets pour des séries animées à la télévision.
Pendant 10 ans, il a aussi dessiné des labyrinthes pour des jardins en France et en Belgique.
Est-ce pendant ses voyages imaginaires qu’il a retrouvé les cahiers de l’expédition du sieur Gilles Anne François Laborde de Guerlas aux îles Tohu Bohu englouties depuis ? Cela lui permet de redonner vie grâce à des planches naturalistes à une faune extraordinaire malheureusement disparue: le renard-scie, le chantereuil et autres caméluches. (« Eléphasme, Rhinolophon, Caméluche et autres merveilles de la nature » Les grandes personnes, 2012)

retour en haut de page
 

Morgan NAVARRO

Né en 1975 à Grenoble, il passe son enfance au Sénégal puis en Bretagne. Il entame des études d'architecture abandonnées au bout de trois ans pour la bande dessinée. En 1999, il est publié dans la revue « Ferraille », revue des éditions Requins Marteaux qui font paraître en 2001 « Flipper le flippé » réédité en 2012. Le premier tome d’une nouvelle série « L’endormeur » est paru chez Delcourt, également en 2012. Il a actuellement une dizaine de titres au catalogue (dont « Malcom foot » Requins marteaux, « Cow-boy moustache », Gallimard, les deux en 2007).
Voilà les grandes vacances ! Les parents de Flip le dauphin se disputent sans cesse. Alors il occupe ses journées avec sa bande de copains entre jeux, skateboard, petites ou même très grosses bêtises… Et les vahinés ? Un indice : Flip aime beaucoup le dessin ! (« Skateboard et vahinés » Gallimard jeunesse, 2005)

retour en haut de page
 

Jean-Michel PAYET

Né en 1955 à Paris, il est architecte-urbaniste, profession qu’il exerce toujours parallèlement à celle d’auteur et illustrateur. Il se lance en 1990 en illustrant le texte de Mary Jemison « Enlevée par les Indiens » aux éditions Casterman. En 1996, il publie ses propres séries de BD « Les aventures de Jo » et « Les aventures de Kim » (3 tomes chacune, Albin-Michel, 1996-1997) sous le nom de Jim Paillette. En 2004, il publie en tant qu’auteur uniquement « Questions pour un crapaud » (Milan). Depuis, il écrit des romans historiques (« Melle Scaramouche», Grandes personnes, 2010), fantastiques (« Aerkaos » Grandes personnes, 2011), policiers (« Le trésor de M. Ziane » Milan, 2012) ou à huit mains (« Blue cerises » en 4 tomes avec Sigrid Baffert, Cécile Roumiguière et Maryvonne Rippert, Milan 2011-2002).
Et si en vacances, on en profitait pour voyager dans le temps ? Comme Emile Kolaux, le jeune héros des trois tomes de « 2065 » (Milan, 2010-2011)

Site de l'auteur : jean-michelpayet.hautetfort.com/

retour en haut de page
 

Sophie RIGAL GOULARD

Née en 1967 dans le Bas-Rhin, elle a beaucoup déménagé dans son enfance et sa jeunesse. En 1987, elle devient institutrice et enseigne depuis 1993 dans un village proche d'Aix en Provence. Elle publie son premier texte en 1999, et en 2004 devient enseignante à mi-temps, et auteur pour la jeunesse. Depuis elle a écrit une dizaine de romans, chez divers éditeurs (Rouge safran, Flammarion, Oskar ou Casterman)
Laure passe les vacances à la montagne avec ses parents et ses trois sœurs Lisa, Lou et Luna. Pour les beaux yeux d’un jeune guide, elle va se passionner pour la défense du village contre un projet routier. (Quatre sœurs en vacances, Rageot, 2012). A lire bientôt une nouvelle aventure, « Quatre sœurs à New-York » …

retour en haut de page
 

Cécile ROUMIGUIERE

Née en 1961 dans l’Aveyron, elle grandit à Carcassonne. Elle vit et travaille à Paris. Après une maîtrise de lettres modernes sur "Jean Vilar et l’éclairage", elle est assistante de réalisation, puis scénariste. À partir de 1990, elle écrit pour des spectacles mêlant acteurs, cascadeurs, chanteurs, musiciens et images géantes, son numérique, lumières et effets pyrotechniques. Aujourd’hui, elle se consacre également à l’écriture de romans et d’albums pour la jeunesse, aux éditions Milan (« blue Cerises », 4 tomes écrits à huit mains), Thierry Magnier (« La princesse au palais », 2012), Flammarion (« Dans les yeux d’Angel », 2011).

Les premières vacances d’enfants d’un couple divorcé, ce n’est pas facile… Mais quelquefois, ça ne se passe pas si mal, en particulier en juillet 1969 quand l’homme fait ses premiers pas sur la lune. (« Demain la lune », Seuil jeunesse, 2009)

Site de l'auteur : www.cecileroumiguiere.com

retour en haut de page
 

Sylvain VICTOR

Né en banlieue parisienne en 1964, il publie ses premières illustrations dans le magazine « A suivre » en 1989. Cette collaboration durera jusqu’en 1996. Il participe ensuite à différentes expositions d’artistes, avant la parution de ses premiers albums, « Les deux camions » et « Six récits » (recueil des histoires parues dans « A suivre ») (Éditions Paquet, 1997) et « Le doute » aux éditions Amok. Depuis 2003, date de la parution de « Ado-ka-fré » (éd. Paquet), il se consacre principalement aux livres pour la jeunesse. Il a publié 7 autres livres à ce jour, dont quatre aux éditions Thierry Magnier : « Que regardent les vaches dans le pré ? » en 2006, « Michel le mouton qui n’avait pas de chance » en 2008, « Dans la cour de mon école » en 2009 et « Brigitte la brebis qui n’avait peur de rien » en 2012. Le dernier « La petite fille qui voulait voir des éléphants » paru à l’Atelier du poisson soluble en 2013 renoue avec l’inspiration africaine qui lui vient de nombreux séjours en Côte d’Ivoire.

retour en haut de page